3 musées à visiter absolument au Liban

Niché au cœur du Moyen-Orient, le Liban, ce petit pays de quelques millions d’habitants (5 millions pour être exact), est un pays doté d’un riche patrimoine historique. Châteaux, églises et musées y sont particulièrement appréciés par les visiteurs, car ils permettent de s’immerger complètement dans la culture locale. Voici trois musées à visiter absolument lors de vos prochains voyages au Liban.

Le Musée National de Beyrouth

Véritable petit berceau de l’histoire et de la préhistoire du Liban, le musée national de Beyrouth comporte dans son espace du rez-de-chaussée, 83 grandes pièces dont essentiellement des sarcophages, statues, mosaïques et bas-reliefs datant du IIIème millénaire avant J.C jusqu’à la période byzanthine. La galerie supérieure, quant à elle, accueille 1250 pièces archéologiques, retraçant complètement la Préhistoire jusqu’à la période mamelouke.

Ce musée abrite la plus importante collection d’artefacts archéologiques de la région. C’est l’endroit idéal pour s’immerger dans l’histoire du Liban, de la préhistoire jusqu’au XVIème siècle. Il impressionne par ces pièces uniques coulées dans du béton pour éviter les bombardements pendant la guerre civile. La richesse de ses œuvres fait de ce musée, un exemple parfait de la richesse historique du Liban. Un endroit à visiter absolument pour mieux comprendre l’histoire du pays.

Le Musée des minéraux

Plus connu sous l’appellation MIM, en écho à la 24ème lettre de l’alphabet arabe qui se prononce de la même manière, le musée des minéraux se trouve non loin du musée national de Beyrouth. Une collection de 2 000 minéraux privés en provenance de plus de 70 pays différents, est exposée dans ce musée. Ce sont pour la plupart, d’impressionnantes pierres qui vous feront voyager à travers le monde, tout en restant à un endroit unique.

Le Musée des minéraux de Beyrouth est une véritable « salle du trésor » car il abrite la collection privée de l’entrepreneur Salim Eddé, également fondateur du musée. Grâce à une visite intuitive et interactive de ce musée, vous découvrez une magnifique sélection de pierres précieuses de tous genres, ainsi qu’une salle baptisée « mémoire du temps » mettant en valeur le travail de paléontologues libanais dans leurs recherches de poissons fossiles au nord du pays. Un endroit particulièrement surprenant et enrichissant qui vous permet également d’avoir un aperçu de la vie estudiantine libanaise, puisqu’il se trouve au sous-sol d’un campus de l’USJ (Université Saint Joseph)

Le Musée Sursock

Du nom de son fondateur Nicolas Sursock, le musée Sursock est le principal musée d’art moderne de Beyrouth. Situé en plein cœur d’Ashrafieh, ce musée abrite essentiellement de l’art moderne. Mais il accueille également diverses expositions temporaires, toutes sortes d’événements culturels et des projections de films. Construit sur les ruines d’un hôtel particulier au début des années 60, le bâtiment se démarque par son architecture mariant subtilement les styles ottoman et vénitien. C’est l’endroit à ne pas rater pour découvrir l’art moderne. En plus, tous les événements qui s’y organisent sont entièrement gratuits.

View this post on Instagram

Mandy El-Sayegh presents two new works—a film and a room-sized, site-specific installation—in an exhibition at the @SursockMuseum, on view through this Sunday, February 23. The installation, titled ‘problems with metaphor’, is primarily made of latex, a material @MandyElSayegh uses frequently because of its ability to preserve matter while itself decaying. The artist’s interest in the material also connects to its production in Malaysia, her country of birth, where it is extracted from trees through a labour-intensive process. The new film, meanwhile, provocatively juxtaposes recognizable artworks from Western art history with imagery of death. — #MandyElSayegh #SursockMuseum #LehmannMaupin

A post shared by Lehmann Maupin (@lehmannmaupin) on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *