La grotte de Jeita, une merveille de la nature à découvrir au Liban

Envie d’une découverte mythique au Liban, mélangeant connaissances géologiques et plaisirs des yeux ? Visitez la grotte de Jeita, véritable joyau libanais qui fait la fierté des locaux et qui passionne les touristes. Située à 18 km au nord de Beyrouth, dans la vallée de Nahr el-Kelb, la grotte de Jeita abrite de merveilleuses sculptures naturelles.

Découverte en 1836 par le révérend William Thompson, un missionnaire américain, elle plonge jusqu’à plus de 50 mètres de profondeur, suivant le parcours d’une rivière qui aboutit sur un lac près de l’entrée, le « Lac Noir ». Ces galeries inférieures s’explorent en canot sur un parcours de 600 m environ. Toutefois l’accès à cette partie de la grotte est interdit en hiver parce que le niveau de l’eau est trop élevé.

La partie supérieure, située à 60 mètres au-dessus de la grotte inférieure, est quant à elle, accessible via une passerelle artificielle. Ces galeries supérieures sont particulièrement sèches et représentent l’état original du site de Jeita, avant les grands changements géologiques qui ont provoqué le déplacement de la rivière souterraine à sa place actuelle.

A pied, vous accédez à un long tunnel de 120 m pour admirer un paysage fantastique de voûtes, piliers stalagmitiques, gours, draperies, colonnettes de tailles diversifiées et de multiples concrétions cristallines. Trois chambres sont à explorer : la Chambre Blanche qui abrite les formations les plus déroutantes de la grotte, la Chambre Rouge qui tient son nom de la couleur rougeâtre provoquée par l’oxyde de fer, et la dernière chambre, la plus grande qui atteint une hauteur de 120 mètres.

Pour un séjour réussi au Liban, il faut absolument visiter la ville de Jeita et sa grotte karstique. Un petit téléphérique vous permet d’y accéder facilement, tout en admirant la beauté de la montagne libanaise. Une fois à l’intérieur de la grotte, c’est le calme plat qui règne et les visites se font au rythme des gouttes d’eau qui s’écrasent sur les roches calcaires. Magnifiées par des jeux de petites lumières, les roches donnent des allures cathédrales à la grotte. Vous ne manquerez pas de vous émerveiller devant les énormes fleurs de pierres roses, ainsi que les stalactites vieilles de plus de 10 000 ans. Naturellement, la grotte de Jeita mérite sa place au Patrimoine de l’UNESCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Le Liban by Libshop”

Retrouvez notre guide touristique “Le Liban by Libshop”.

Des lieux incontournables aux pépites cachées, notre guide est à garder près de vous si vous visitez le Liban !

Nos pépites, par mail