Le sentier touristique Darb Al-Jabal Al-Lubnani

Envie de vivre une expérience de voyage unique au Liban ? Essayez le circuit Darb el-Jabal el-Loubnani, un circuit unique qui s’étend sur quelques 400 km de randonnée pédestre, traversant 4 réserves naturelles et passant par 75 villages perchées entre 600 à 2 000 m d’altitude.

View this post on Instagram

Beirut can be a handful especially when you are new to the city. For the past weeks I was in a constant state of overstimulation and my brain was fed more information than it could actively process. The best decision to reset and overcome my sensory overload was to completely turn off my phone and go hike the Lebanese Mountain Trail for a couple of days. The first day we hiked through the Qadisha Valley (holy valley). Its a UNESCO world heritage site. Its not only very pretty fertile but also home to many old Christian monasteries Btw. Find the Lebanese Flag 😉 . . . . . . . . . . . #kadishavalley #وادي #قاديشا #hiking #outdoors #lebanesemountaintrail #livelovelebanon #lebanon #nature #mountains #valley #travel #adventure #outdoors #photooftheday #landscape #unescoworldheritage #love #friends #bhfyp #wanderlust #trekking #instagood #happy

A post shared by Tanja Maximow (@gluteus_maximow) on

Plus communément connu sous le nom de sentier de la Montagne libanaise, le circuit Darb el-Jabal el-Loubnani est idéal pour les amateurs de grandes randonnées. Par ses sentiers tortueux qui traversent champs et monts, les randonneurs renouent directement avec la nature, tout en découvrant une facette spécifique du pays.

Amoureux du grand air, d’aventures et de circuits inédits, rejoignent chaque année un itinéraire national reliant le nord du Liban au sud, pour respirer le grand air et vivre une belle expérience de voyage.

Darb el-Jabal el-Loubnani ou Lebanon Mountain Trail, LMT, ou sentier de la Montagne libanaise, le circuit part de Kobeyate au Liban-Nord, pour rejoindre Marjeyoun au Liban-Sud.

Initié à l’origine par Joseph Karam, un émigré libanais qui a pour vocation de consolider ses liens avec la mère patrie, le parcours a été perfectionné par une société américaine de conseil et d’assistance technique dans le développement international. En vogue depuis les années 1990, ce phénomène a été principalement mis en place pour participer au développement rural de la région de Batroun.

Conçu à l’image d’autres circuits de randonnée inédits connus dans le monde, comme le sentier des Appalaches reliant le mont Katahdin, dans le Maine, au mont Springer, en Géorgie, aux Etats-Unis, le Darb el-Jabal el-Loubnani a été réalisé grâce à la participation des municipalités locales et le financement de l’Agence américaine pour le développement international (USAid).

Les villages qui figurent dans ce sentier historique ont été choisis selon des critères bien précis (l’altitude, le patrimoine historique ou culturel…) Ce sont pour la plupart des sentiers battus, ayant déjà existés depuis plusieurs années et parfaitement accessibles.

Vous pouvez parcourir le Sentier de la montagne libanaise seul ou en groupe, mais toujours en compagnie d’un guide local ou d’un tour-opérateur. Pour vivre des aventures uniques, l’idéal c’est de se faire encadrer par des guides locaux.

La longueur des circuits varie entre 12 et 23 km. Ils comprennent essentiellement des sentiers piétons, des routes agricoles et une petite partie de rues asphaltées. La plupart sont accessibles au grand public, certains sont même appropriés pour les enfants.

 

Le sentier qui présente différents niveaux de difficulté passe par 4 réserves naturelles : Ehden, Tannourine, les cèdres du Chouf et Arz el-Rab à Bécharré. Le parcours offre des paysages variés marqués par des forêts, jurd, vallées, réserves…

Prochainement, d’autres sentiers à thèmes vont s’ajouter aux sentiers existants, à l’instar du sentier littéraire de Baskinta, mettant en valeur l’héritage littéraire de la région. Long de 24 km, ce sentier allie la randonnée à la découverte du patrimoine culturel et littéraire de la région. Les visiteurs ont droit à des panneaux informatifs qui leur permettent de se familiariser avec les poètes et les écrivains locaux, ainsi que leurs œuvres.

Ce nouveau sentier mène jusqu’au Centre culturel Abdallah Ghanem, où s’organisent régulièrement des activités culturelles régionales. Il passe aussi par des villages importants dont ceux de Bakaata, Bkaatouta, Bekaatet Kanaan, Wadi el-Karm, Kfertay, Zabbougha, Kfar Aqqab, Machraa, Aïn el-Qabou, Baskinta et Sannine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *